Un bola de grossesse est un pendentif servant principalement à apaiser un bébé. Populaire auprès des femmes enceintes, cet accessoire est aussi un bijou qui s’adapte à bon nombre de styles vestimentaires et peut servir à embellir sa porteuse.

Cependant, tout le monde ne connaît pas cet accessoire qui ne cesse de gagner en popularité. Dans ce cas, il est normal de se poser des questions sur ce bijou hors du commun. Comment porter un bola de grossesse ? À quel moment le mettre et quelle est son utilité après la naissance du bébé ?

Comment se porte un bola de grossesse ?

Un pendentif pour apaiser le bébé

Le bola de grossesse est un accessoire qui se porte d’une façon tout à fait simple. Traditionnellement, il se présente sous la forme d’un long collier à porter autour du cou et qui descend doucement jusqu’au ventre de la femme enceinte. Il est possible aussi d’en trouver sous forme de bracelet.

Le bola lui-même contient des petites billes qui s’entrechoquent lors des mouvements, ce qui produit un son doux, subtil et harmonieux. Ce bruit sert principalement à apaiser le bébé dans le ventre. De plus, c’est une façon d’interagir avec son bébé avant même sa naissance car ce dernier peut répondre au son du tintement en remuant ou en donnant des coups de pied.

De ce fait, la taille de la chaîne est importante afin que le bébé puisse bien entendre le son du bola.

La bonne taille du bola

Généralement, la bonne taille pour un bola de grossesse répond à des règles simples. Le bola doit descendre jusqu’au au milieu du ventre, précisément au niveau du nombril, ou légèrement en dessous. Si le bola se situe au-dessus du nombril, le bébé risque de ne pas bien entendre le tintement du pendentif.

Quand mettre le bola de grossesse ?

Il est recommandé de porter chaque jour son bola de grossesse, en particulier à partir de la 19ème semaine. En effet, c'est à partir de la 19ème semaine que le bébé pourra entendre le bola et alors commencer à l'associer à la douceur et la sécurité du ventre de sa maman.

De ce fait, l'idéal est de porter le bola le plus souvent possible, n'importe où et n'importe quand, à partir de la 19ème semaine de grossesse pour s'assurer de ses effets bénéfiques.

Ainsi, les sons doux et harmonieux du bola accompagneront le quotidien de la maman et de son bébé.

Cependant, il est conseillé d'enlever le bola le soir lorsque vous allez dormir afin de ne pas l’endommager.

De même, il faut éviter de porter un bola de grossesse pendant une douche, un bain, une baignade à la piscine ou à la mer. Le shampoing, le savon, le chlore ou encore l’eau salée peuvent sérieusement endommager le bola.

Aussi, il est important de ne pas laisser le bola à portée de main de votre enfant, afin d'éviter qu'il le mette dans la bouche.

Il est conseillé de prendre un moment pour utiliser activement le bola. Prenez quelques minutes de calme durant la journée, et faites-le rouler délicatement sur votre ventre afin de bercer votre bébé. En faisant ça au quotidien à la manière d'une méditation, cela devient une habitude et vous marquez durablement votre bébé pour qu'il puisse associer ces sons doux à du bien-être et de la sérénité.

Que faire du bola de grossesse après la naissance du bébé ?

De par son nom et son utilisation principale, il est normal de penser qu’un bola de grossesse peut perdre en intérêt après la naissance du bébé. Pourtant, il sert d’autant plus dès la naissance.

En effet, le bébé dans le ventre de sa mère aura associé le son harmonieux du bola à de la sérénité et de la sécurité. Ainsi, c’est intéressant d’utiliser le bola lorsque l’enfant pleure et se sent mal. En entendant le son, le bébé se sentira tout de suite bien plus apaisé.

Par conséquent, il est recommandé d’utiliser cet accessoire dans le quotidien du bébé, comme par exemple :

  • L'accrocher au landau
  • Le suspendre au berceau
  • L'accrocher à la poussette
  • L'accrocher au maxi-cosi
  • Le coudre dans un doudou

Grâce à ces gestes simples, le bola continuera à apaiser le bébé durant les premiers moments de sa vie, pour une transition plus douce avec le monde extérieur.

Utiliser le bola en tant que bijou

Malgré son utilisation très pragmatique, le bola est aussi un bijou. Après la grossesse, il est possible de l'utiliser de manière purement esthétique.

Cependant, avec un ventre plat, le bola risque de descendre bien trop bas étant donné qu’il est pensé avant tout pour une femme enceinte.

Pour résoudre ce problème, il est recommandé de raccourcir le pendentif à l'aide d'une nouvelle chaîne, et ajuster le bola à la hauteur que vous souhaitez.

Ainsi, même après la naissance, lorsque vous portez votre bébé, ce dernier entend à nouveau votre bijou et se sent une fois de plus détendu et apaisé.

Il est conseillé d'utiliser un bola en argent massif 925 ou en or afin d'assurer une grande durabilité pour son bijou. Le pendentif peut alors se transmettre de génération en génération et renforcer d'autant plus son aspect personnel et symbolique. De plus, ces matériaux assurent des bolas de qualité et permettent d'éviter des matières dangereuses pour la santé.

Utiliser le bola en tant qu’objet de décoration

Utilisation peu commune mais intéressante, le bola peut être utilisé en tant qu'objet de décoration, à un endroit qui le met en valeur.

Cependant, dans ce genre de disposition, le tintement ne se fait plus entendre et sa beauté demeure avant tout visuelle.

Si vous souhaitez malgré tout continuer à entendre son doux tintement, il peut être intéressant de le suspendre à la manière d’un carillon.

De cette manière, le bola de grossesse peut incarner un souvenir fort de la grossesse. Au moindre coup d'œil, ce pendentif vous rappelle le lien unique et l’amour que vous portez à votre enfant.

L’utilisation d’un bola de grossesse est donc purement personnelle, et chacun peut choisir comment utiliser ce magnifique bijou qui matérialise à merveille la tendresse et la sérénité.

De plus, il y en a pour tous les goûts : argent, or jaune ou or rose, sous forme de goutte ou rond, avec ou sans décorations… Le bola de grossesse est un cadeau idéal et original, à offrir à une personne de notre entourage ou à soi-même.